les cloches

sculpture

Voilà, en train d’aboutir, un projet qui m’occupe depuis longtemps : l’idée d’installer des petits personnages dans des cloches.

Un an plus tard (2, même, en fait…) et après pas mal de mécanique d’imprécision, c’est presque, presque fini : les personnages sont un peu fêlés, les sons des cloches aussi, tout ça oscille et dodeline dans de jolis sourires édentés.

Grès, raku, enfumage. Patine à la cire dorée.

Publicités

Lapin !

choses tentées

 

Une imagette en linogravure, à la plaque perdue. Le terme « plaque perdue » est à prendre au sérieux : après 10 tirages dont 9 mal calés, il ne reste qu’une plaque rongée de partout et inutilisable, sauf pour immobiliser un meuble bancal.

La technique pourrait donc donner lieu au regret. Mais son coté radical coupe court au doute existentiel : bref, c’est plutôt jubilatoire.